Salon Souterrain : Art & Prostitution : part 1 – 2 Août @ 19h30 – Rote Bar Volkstheater


Détails de l'événement


Salon Souterrain

Art & Prostitution: partie 1

Le Salon Souterrain est un format de l’espace d’art souterrain «Château Rouge», créé par l’artiste plasticienne Elisabeth Bakambamba Tambwe, en tant que plasticien de la performance, en réponse à certaines dynamiques d’exclusion de la société européenne. En partenariat avec la violiste Lena Fankhauser, fondatrice de (CH) AMBER, une association pour la nouvelle musique de chambre, le Salon Souterrain aborde divers aspects et approches de la question. C’est un lieu d’hospitalité, un melting-pot de gens, de styles, d’idées et s’engage dans la pratique systématique du dialogue. Il aborde les œuvres de toutes les formes d’expression artistique, mais aussi avec la voix et la présence de penseurs contemporains; écrivains, philosophes, activistes, scientifiques, etc.

En collaboration avec Red Edition – Groupe de travailleurs migrants du sexe à Vienne, le Salon Souterrain traitera des questions reliant l’art et la prostitution dans différentes catégories: la prostitution en tant qu’art, la prostitution en tant que sujet des arts, l’art de la prostitution, les formes de violence structurelle et les méthodes permettant surmonter ces structures dans les deux domaines et remettre en question notre relation au travail en général.

DATE:

2 août 2019

LIEU:

Rote Bar – Volkstheater, Arthur-Schnitzler-Platz 1, 1070 Vienne.

PANNEAU DE DISCUSSION:

Liad Hussein Kantorowicz, artiste de performance, musicien

Liad Hussein Kantorowicz est un artiste de performance, musicien, activiste et migrant perpétuel. Ses performances désexotisent et démystifient les positions de soi-disant déviants sexuels ou politiques. En eux, le corps est utilisé comme site pour exposer sa multitude de marges, ainsi que pour transgresser les limites de l’espace public et pour remettre en question les limites «démocratiques» du public.

Son travail a été présenté à la 10e Biennale de Berlin, au Musée Schwules de Berlin, au Musée des Arts Queer AMOQA, au Kampnagel Hamburg, au festival Transmediale Berlin, à la Cité des femmes de Ljubljana, au Folk Spiele, au Théâtre Arcola de Londres, à la Maison de la culture de Berlin, Kabareet. à Haïfa / Palestine et ailleurs, ainsi que dans les rues, ruelles, centres sociaux et bars queer en Europe et en Palestine-Israël. Son premier court métrage, NO DEMOCRACY HERE, a été présenté à CPH: DOX et est actuellement en tournée dans des festivals de films du monde entier. Son premier EP avec son partenaire musical Kalpour sera publié plus tard cette année. Liad est une porte-parole des droits des travailleuses du sexe et l’une des fondatrices d’un projet similaire à Berlin pour les travailleuses du sexe migrants à Hydra e.V.

Trajche Janusev, membre militant de Red- Edition

Trajche Janushev est engagée dans le mouvement du travail du sexe depuis 2009, au début de la première organisation communautaire du travail du sexe dans les Balkans. À travers Artivism, il a posé les questions importantes pour la vie des travailleurs du sexe devant les yeux de la société. Au niveau régional, il était également très actif et connaissait presque toutes les organisations dirigées par le travail du sexe en Macédoine, Turquie, Serbie, France, Espagne, Grèce, Royaume-Uni, Bulgarie, Hongrie … Pour vivre à Vienne, il a commencé avec l’édition rouge – Sex Work Group Vienna et commence avec une perspective différente du militantisme artistique centrée principalement sur les travailleurs du sexe migrants!

Konstanze Breitebner, actrice et scénariste

Konstanze Breitebner a fréquenté le gymnase Wenzgasse dans le 13e arrondissement de Vienne, Hietzing, puis a fait ses études à l’école de théâtre Krauss à Vienne et à l’école internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris. Cela a été suivi d’engagements théâtraux au Volkstheater Wien, au théâtre Bonn, au théâtre in der Josefstadt à Vienne et au festival d’été Reichenau. Elle a travaillé avec des réalisateurs renommés et a également joué dans de nombreuses pièces de télévision et films tels que «Das unbezähmbare Herz», réalisé par Karl Kase, avec Sonja Kirchberger, Dietmar Schönherr, Bernd Herzsprung et Miroslav Nemec, Mozart. “Ich hätte München Ehre gemacht“ réalisé par Bernd Fischerauer avec Konstantin Wecker ou Vom Ende der Eiszeit, réalisé par Friedemann Fromm.

Ofelia Jarl Ortega, chorégraphe et interprète

Ofelia Jarl Ortega est une chorégraphe et interprète basée à Stockholm. Son travail est axé sur la vulnérabilité et la féminité, souvent avec une esthétique érotique suggestive; récemment, une notion d’objectivation volontaire a été au cœur de ses investigations. Elle est titulaire d’une maîtrise en chorégraphie du DOCH, à Stockholm, et ses œuvres ont été montrées dans des lieux tels que ImPulsTanz (Vienne), MDT (Stockholm), Inkonst (Malmö), Les Urbaines (Lausanne), Manifesta11 (Zurich). Ofelia Jarl Ortega a reçu le Prix des jeunes chorégraphes à ImPulsTanz – Festival international de danse de Vienne, 2018, pour sa pièce “B.B.”

Discussion modérée par:

Topoke,: artiste afro-européen – activiste convaincu et défenseur des droits de l’homme, basée à Vienne. En tant que vivant de l’art, l’art est très difficile, il enseigne également dans un collège.

CONCERT:

Ensemble Kontrapunkte – un ensemble de musique contemporaine viennoise

L’Ensemble Kontrapunkte a été fondé en 1965 et se compose de solistes de renommée